#LeWeb13: j’évacue les ondes négatives et passe à la règle de trois !

Je veux terminer cette série de billets sur la conférence LeWeb, édition 2013 sur une note positive et non négative. Je vais donc évacuer d’entrée de jeu les ondes négatives que j’ai reçues en assistant au panel sur les «Digital Woman Influencers». Pas que ce ne soit pas intéressant. Tout est dans la manière…

Tout d’abord, je n’ai pas apprécié qu’il soit animé par un homme et surtout que ce dernier soit le suffisant Paul Papadimitriou. Ce dernier a donné raison à tous ceux et celles qui ont critiqué le fait que LeWeb soit une conférence macho, en passant le plus clair de ses questions sur le présence ou non des femmes dans les conférences et dans le domaine des nouvelles technologies. J’aurais aimé avoir ce genre de panel mais animé par Géraldine LeMeur elle-même et portant sur la vision des conférencières présentes dont Clara Shih, Dina Kaplan, Chris Shipley et pourquoi pas Fleur Pellerin, sur leur vision de ce que sera Le Web et l’Internet dans 10 ans. Ça je crois aurait été une discussion très intéressants pour tous et toutes.

Mais bon, voilà le négatif évacué… Côté bonnes surprises de cette dernière journée, je retiens quatre noms : Carmine Gallo, Kevin Marks, Jacques-Antoine Granjon et Ramez Naam.  Tout d’abord, M. Trois lui-même et qui n’a rien à voir avec le thème de la conférence, soit Carmine Gallo, spécialiste de la communication publique qui tend à tout expliquer par le nombre 3, «Three is very powerful technique of communication», ne cesse-t-il de dire et donc, il a présenté ses «Three Unbreakable Laws of Communication», soit Emotional, Novel, Memorable. À la dernière, il se permet également de présenter TROIS techniques pour que votre pitch de vente, votre présentation ou encore votre conférence  soit «mémorable». Que les gens retiennent les bons messages.

Et quelles sont ces trois techniques quasi infaillibles selon lui dans une présentation devant public ? Tout d’abord la supériorité de l’image sur les mots. Ainsi s’il ne fait que parler, ses auditeurs ne retiendront que 10% de ce qu’il a dit mais s’il supporte ses propos avec une ou des images, ce taux grimpe à 65%. Techniques de communication et de présentation de base, que j’applique aussi bien sur ce blogue que lors de mes cours à l’Université ou dans mes présentations publiques. Ensuite, seconde technique de s’en tenir à la règle de trois. Pas celle qu’on connaît en maths mais bien la sienne, représentée dans ce graphique un peu bizarre.

règle de 3

Bien des choses dans notre société dans bien des domaines sont représentées par des triades…

Donc dans une présentation publique, toujours y aller de trois arguments principaux et en cela il donne l’exemple de son communicateur favori: Steve Jobs et surtout la présentation mythique lors du lancement du iPhone où il a présente un trois dans un. Vous l’avez dans la vidéo ci-dessous.

Troisième technique: Faire court… 20 minutes de présentation maximum. Et encore là, il cite la présentation de Jobs qui n’a duré que 15 minutes. Passé 20 minutes, vous commencez à perdre l’attention  de votre auditoire. Oh Boy ! Et dire que j’ai trois heures de cours à meubler chaque semaine… Ce qu’il ne dit pas dans cette présentation mais qu’il présente dans ses ateliers, c’est qu’il a d’autres techniques, dont une qui découle du principe de faire court. Les présentations doivent dorénavant tenir compte que le texte présenté soit lui aussi limité et si possible dans des citations qui font moins de 140 caractères, pouvant ainsi être retweetées par l’auditoire. Et cela je l’ai vu des meilleurs keynotes. Ceux et celles qui utilisent dans leurs visuels de l’image et une phrase punch de moins de 140 caractères sont plus souvent cités sur Twitter ou ailleurs. Bref la combinaison de sa conférence et de son atelier ont été un autre fait marquant pour moi. Je sors de là en me disant que je vais pouvoir me servir d’une partie de cette expertise dans mes cours et dans mes prochaines présentations. C’est cela la plus value d’une conférence.

Bon… j’ai encore trop écrit. Donc la suite et fin dans le prochain billet où je traiterai du Long Web, d’IndieWeb, de Web cérébral et de téléportation. Là on tombe dans le Web dans 10 ans !!!

1 commentaire sur “#LeWeb13: j’évacue les ondes négatives et passe à la règle de trois !”

  1. Georgianne dit:

    Bon matin Claude,

    Impressionnant tes chroniques!

    Je ne sais pas comment tu fais

    Bonne Année 2014 et que le meilleur t’arrive

    Georgianne

Laisser un commentaire