Cloud Computing Communication interactive Entreprise 2.0 Événements LifeLogs

Entreprise 2.0 : IBM veut conserver les données pour des siècles !

26 septembre 2008

Vous connaissez mon intérêt marqué pour le phénomène des LifeLogs ou carnets de vie (voir un de mes premiers billets sur le sujet et la définition de Wikipedia ICI), que je considère être l’avenir des blogues et du micro-blogging. Ces carnets semblent intéresser de plus en plus les grandes entreprises technologiques… Ainsi, après Microsoft, c’est au tour d’IBM de se positionner…

Comment ? En perfectionnant les technologies de conservation et ainsi conserver vos données et celles de l’entreprise 2.0 pour des siècles !…  Ainsi, il y a quelques semaines, plus exactement le 8 septembre dernier, IBM a fait une annonce qui est presque passée inaperçue en Amérique du Nord car faite à Haïfa en Israël. Voici comment débute le communiqué de presse :

«IBM Research today announced an entirely new way to preserve digital information, so it can be read decades after it was created despite future changes in digital formats. Researchers at the lab in Haifa, Israel, are ensuring that digital files — such as photos, movies, music, videos, financial records, health records, manuscripts, and more — will be accessible and readable for decades and possibly even centuries—no matter how the content was created.»

Et si vous avez lu la définition des LifeLogs et mon billet précédent, pas besoin de faire de dessins pour comprendre qu’IBM vient de mettre une pierre importante dans l’édification du concept de carnets de vie mais aussi dans la création de la mémoire de l’entreprise, un autre de mes thèmes favoris.

La Mémoire d’entreprise en dix étapes :

Pourquoi le mémoire, vous direz ? Lisez plutôt ces deux passages du communiqué :

«As the world becomes increasingly digital, we may find ourselves in the “digital Dark Ages” in which business, cultural, and personal assets are in ever greater danger of being lost or rendered unreadable due to changing technologies and standards.»

«A recent study by the Academy of Motion Picture Arts and Sciences revealed that fewer than half of all feature films made before 1950 have survived. And because the annual cost of digital film archiving is more than 10 times greater than that of storing celluloid film, we could be facing classic movie extinction. Today, no media, hardware or software exits that can reasonably assure long-term accessibility of digital assets.»

En annonçant ces nouveaux développements, la multinationale américaine sait très bien que la possibilité de créer des LifeLogs et de les conserver sur une longue période aussi bien pour les individus que pour les entreprises devenues 2.0, va nécessiter de formidables capacités de stockage de données, d’où, bien sûr, les méga-entrepôts de données. Voici un autre passage révélateur du communiqué :

«As the volume of digital information continues to grow and digital formats change from year to year, consumers and companies will be faced with archiving and data retention problems. According to analyst firm IDC, more than 160 exabytes of digital information was created – that’s three million times the information in all the books ever written – in 2006 alone.»

En juin dernier, IBM annonçait à Boston la sortie d’une nouvelle ligne de serveurs 2.0, les iDataPlex Servers, destinés aux entrepôts de données des entreprises 2.0 mais on a appris, fin août dans un autre communiqué de presse repris par le Journal du Net, qu’ils allaient investir plusieurs centaines de millions dans leurs propres entrepôts… Pas seulement dans les serveurs et les entrepôts mais aussi dans le marché du SaaS et du Cloud Computing.

LifeLogs, entrepôts de données, Cloud Computing et mémoire d’entreprise tout se tient et vise à soutenir le marché de l’entreprise 2.0 dont j’ai parlé dans mon billet d’hier… Reste à voir ce que les entreprises feront avec ces données, ce qui soulève les questions de propriété, de sécurité, de portabilité et d’identité numérique, questions de l’heure et qui sont soulevées de plus en plus dans les grandes conférences internationales comme webcom-Montréal ou encore Digital ID World 2008 !

Et vous, ces questions de données et d’identité numérique, ça vous inquiète ou vous stimule ???

Vous pourriez également aimer

1 commentaire

  • Répondre Le bloc-notes ECM-BPM du 10/01/2008 | BPM Bulletin 4 décembre 2010 - 17 h 17 min

    […] émergenceweb : blogue » Blog Archive » Entreprise 2.0 : IBM veut conserver les données pour des … […]

  • Laissez un commentaire