Parcourir les Tags

Marketing 2.0

Communication interactive Événements Real-Time Web

webcom-Montréal et le temps réel: un événement d’anthologie…

25 avril 2010

Vous ai-je dit que le prochain webcom-Montréal, qui aura lieu à l’OACI le 26 mai prochain sera un événement d’anthologie ? Non ? Alors voici, je vous l’écris. Tout d’abord, il faut souligner qu’à sa huitième édition, webcom est devenue la plus importante conférences francophone sur les nouvelles technologies et le Web 2.0 au monde… Ce qui n’est pas rien. Et il faut aussi souligner la présence du fondateur de Wikipédia, Jimmy Wales qui viendra livrer, lors de la présentation d’ouverture, sa vision du futur des Wikis mais aussi de l’avenir de Wikipédia. En fait, il sera second à parler car le Cefrio présentera juste avant son entrée en scène les résultats exclusifs d’une étude sur le percée des médias sociaux et du Web 2.0 au Québec.

Ceci dit, il faut se pencher sur la programmation et les activités connexes pour comprendre que les participants auront l’embarras du choix en cette journée du 26 mai. Comme pour les dernières éditions, webcom offrira une gamme de conférences dans quatre pistes différentes soit Entreprise 2.0, Marketing 2.0, Solutions 2.0 et une piste thématique dédiée aux Relations publiques 2.0, qui permettront aux participants de prendre connaissance de nombreuses études de cas 2.0 dans chacune de ces pistes et dans trois grands thèmes que sont le Web en temps réel, les communautés en ligne et la collaboration Wiki.

Des thèmes abordés par plus de 50 conférenciers et conférencières ! Parmi eux des noms d’auteurs mondialement connus comme Tara Hunt, Clara Shih, Julien Smith et Geoff Livingston mais aussi des spécialistes des communautés tels que Chris Heuer et Kristie Wells, du Social Media Club ainsi que Connie Bensen et Mario Asselin, des spécialistes des Wikis comme Jimmy Wales, Émilie Ogez, Marc Laporte ou encore des spécialistes en gestion de crise en temps réel comme Shonali Burke ou Patrice Leroux.

Le Web en temps réel et une première canadienne

Ce qui est unique cette année c’est que  chaque salle de conférence sera équipée de deux écrans. Un pour la présentation (PowerPoint) du ou de la conférencier(ère) et un autre qui affichera la page de la conférence dans le site de webcom. Dans cette page, on retrouve la photo du ou de la conférencier(ère), le descriptif de la coonférence mais aussi et surtout le fil Twitter de cette dernière, car chaque conférence aura son propre #hashtag, un espace pour les commentaires comme dans un blogue et un système d’appréciation à cinq étoiles. Donc, trois façons d’apprécier en temps réel la conférence et trois façons pour le conférencier d’obtenir de la rétroaction immédiate à ses propos. Un autre écran géant sera placé dans l’agora des partenaires et permettra de suivre le flux des conversations sur le #hashtag général de la conférence, soit #webcomMT.

Parlant de temps réel, cette thématique sera aussi abordée au webcamp et surtout au webcom-live, deux événements qui se déroulent en même temps que les conférences. Le webcom-live est aussi un événement en temps réel qui permet, grâce à UStream, de diffuser des entrevues et reportages en direct du site de webcom mais aussi aux participants de poser des questions et de faire des commentaires donc, d’interagir avec les personnes présentes à la conférence. Mais aussi et surtout, webcom sera le théâtre d’une première canadienne sur le temps réel.

En effet, grâce à une collaboration avec Martine St-Victor et Philippe Martin, webcom soutient l’organisation du premier @WebTweetMTL, Cet événement se tiendra aussi à l’OACI, dans une salle pouvant accueillir 250 personnes et proposera dix conférences de 25 minutes et une conférence spéciale de Jeff Pulver. Toutes traiteront de Twitter sous forme de panels qui seront animés par @DominicArpin. Ex:  Twitter et les organismes culturels, Twitter et la nanolittérature, Twitter et la musique, Twitter et les médias, Twitter et les «foodies»,Twitter et la politique avec l’incontournable @DenisCoderre, etc. Qui est @jeffpulver? Jeff est le créateur du concept de conférences sur Twitter et le temps réel et l’organisateur de 140 Characters Conference (#140conf) qui vient d’avoir lieu à New York.

Les participants aux quatre pistes, au webcamp, et au WebTweetMTL se retrouveront tous et toutes à 15h30 pour une des deux pauses de réseautage mais surtout pour assister ensuite aux conférences spéciales (keynotes) gratuites, soit celles de Chris Heuer, Sean Power, Geoff Livingston, Clara Shih et Tara Hunt et ensuite se transporter au complexe Ex-Centris pour le Gala YulTweet. Lors de ce gala, il y aura des artistes qui feront de l’art en temps réel, des participants qui feront des «spoken tweets» et des auteurs qui feront de la nanolittérature. De plus, les organisateurs remettront trois prix. Deux viendront reconnaître des contributions exceptionnelles au développement de l’expertise québécoise en matière de nouvelles technologies du Web alors que le dernier soulignera le «Coup de coeur» Twitter de l’année tel que voté par les usagers de Twitter. À noter que la DJ @SandyDuperval sera aux platines lors de cette soirée de clôture.

Afin de soutenir tous ces contenus, vous aurez peut-être noté que le site de webcom a été refait en entier et est passé au 2.0 en adoptant la plate-forme WordPress. Il comptera bientôt sur de nouvelles fonctionnalités pour les participants et conférenciers, soit la possibilité de créer soi-même son profil et d’entrer en contact avec les autres participants ou conférenciers et ainsi créer une véritable communauté webcom, même si cette dernière existe déjà sur Facebook et Twitter. De plus, le site permettra aux participants de bâtir leur horaire et de le partager. De plus, il ne faut pas oublier les archives du site où sont déposées les enregistrements vidéo de toutes les conférences. Les meilleures d’entre elles se retrouveront bientôt sur la nouvelle chaîne YouTube de webcom.

Oh! Vous ai-je dit à propos des livres? Non ? Eh bien il y aura aussi une Foire aux livres à webcom où les participants pourront non seulement acheter les bouquins des conférenciers mais aussi les faire dédicacer. Pas mal pour une journée, non ? Et dire que la totale avec les repas ne coûte que 495$, et la journée  WebTweetMTL un petit 95$…

Communication interactive Événements NTIC

Poussée de fièvre 2.0 dans l’industrie de l’auto ?

23 avril 2009

Comme je l’ai écrit dans mon dernier billet, je m’attendais, hier, à entendre parler de tribus lors de la conférence de Seth Godin à la journée Infopresse360. Il a abordé le sujet mais curieusement ce n’est pas cela qui a retenu mon attention. Ce qui m’a le plus surpris hier c’est que tous les conférenciers ou presque parlent d’automobile… Ce qui m’a fait twitter la réflexion suivante : Curious, everybody’s talking about cars today, even Godin #IPconfSG

Et pas seulement les conférenciers…

Au repas du midi, j’étais assis à côté de l’ami Martin Aubut, anciennement de Canoe. Martin est maintenant avec l’agence Palm + Havas. Et sur quel compte travaille-t-il actuellement ? Je vous le donne en mille sur celui de Volkswagen… Et comme Martin est un spécialiste des communautés, attendez-vous à ce que le constructeur allemand arrive bientôt avec une campagne communautaire. En fait, c’est déjà commencé, humblement dans leur cas, avec un blogue et vidéos YouTube sur le diesel propre…

Coïncidences ? Peut-être mais alors pourquoi dites-moi, je reçois également un courriel de l’agence de relations publiques Morin qui m’annonce le « 33 clés »: Un jeu de fiction immersif et interactif permettant de remporter une MAZDA3 2010 ? Et pourquoi Mazda me suit dorénavant sur Twitter ? Et pourquoi en cette même journée j’apprends que Ford va se servir de 100 blogueurs pour mousser sa nouvelle Fiesta ?

C’est tout simplement qu’en cette période de crise économique, l’industrie automobile semble avoir découvert les vertus et bienfaits des campagnes marketing Web 2.0. Le marketing Web, ce n’est pas ma tasse de thé, donc j’en parle ou j’en écris rarement mais là, je ne pouvais pas passer à côté. Trop de signes, trop de coïncidences…

Hier à la conférence, Tony Chapman a montré ce que son agence, Capital C, était en train de faire pour le Nissan Cube : Du contenu et une campagne générée par les utilisateurs, un concours de personnalisation avec une voiture à la clé à un des 500 finalistes, appelés hypercubistes, ayant «crowdsourcé» la meilleure idée. Une belle étude de cas ! Intéressante aussi celle de Mazda et son concours basé sur les jeux immersifs et interactifs (aussi connus sous le nom de Alternative Reality Games ou ARG). Ce qui me met un peu mal à l’aise, c’est ce que font les agences avec les blogueurs.

Dois-je être inconfortable ou au contraire applaudir leur utilisation comme dans le cas de Ford qui cible directement ces derniers comme vecteurs de promotion de sa nouvelle Fiesta ? Même genre de «social media push» que les autres avec un concours intitulé «Fiesta Movement» qui a attiré 4 000 participants. Comme pour les autres campagnes on procède ensuite à des éliminatoires où la communauté doit décider qui seront les 100 finalistes. Les heureux élus ne seront pas d’un tirage final pour gagner une Fiesta comme pour Nissan, non… Les 100 auront une Fiesta à leur disposition pour six mois et auront à bloguer leur “expérience” !

Et que dire de Mazda ? Voici comment on décrit la campagne dans le communiqué/courriel :

«33 clés propose aux Québécois une série d’aventures bien réelles aux côtés de personnages colorés et déterminés à libérer l’humanité de l’emprise d’une organisation dominatrice connue sous le nom de la Croix-Verte. Les joueurs, qui vivront une expérience multimédia de classe mondiale, auront à participer à des missions inspirées de la vie réelle, notamment en relevant des défis à couper le souffle, tout en cherchant à résoudre une multitude de problèmes. Le but de l’exercice ? Trouver les 33 clés cachées un peu partout au Québec, dont l’une permettra de déverrouiller la MAZDA3 2010 personnalisée appelée L’Âme qui sera remise au gagnant du concours, le 18 mai prochain»

Ce communiqué/courriel a eu son effet puisque j’écris ces lignes mais aussi parce que l’ami Geoffroi Garon l’a aussi reproduit sur son blogue. Bref… Ce que je trouve de plus intéressant dans tout cela c’est cette réaction d’une industrie frappée de plein fouet par la crise économique. Ceux qui osent innover, faire différemment et surtout avec l’aide des NTIC, ont à mon avis, les meilleures chances de sortir en leaders de cette crise. Donc, si l’on se fie à cette poussée de fièvre 2.0, attendez-vous à voir Nissan, Mazda, Volkswagen et Ford dans le lot !