Communication interactive OpenSocialWeb

Un croisement entre iTunes, Facebook, Last.FM et Wikipédia : Midomi.com

22 mai 2007

Imaginez-vous une plate-forme Web 2.0 qui soit à croisée des chemins entre iTunes, Facebook, Last.FM et Wikipédia... Farelu ? Pas vraiment car elle existe depuis peu et en plus, se sert d’une nouvelle technologie, jusque là, absente du Web 2.0, soit la reconnaissance vocale. Je vous parle de Midomi.com. Vous avez une «toune» en tête que vous fredonnez mais dont vous ne vous souvenez plus du nom, ni de l’artiste ? Comment faire pour la retrouver ? Habituellement, vous trouvez un ami à qui vous la fredonnez en disant :”Sais-tu le titre ?”.

La nouvelle plate-forme Midomi

Plus besoin d’emmerder vos copains avec votre voix qui fausse… Vous allez sur Midomi, vous vous enregistrez sur la plate-forme, constituez votre profil et fredonnez la chanson. Et il y a de fortes chances que la plate-forme trouve pour vous. Pour ce faire, elle se sert de la banque de données collaborative de tous les membres qui ont déjà fredonné des chansons et les ont ainsi intégrées à la BD. Et pas besoin d’avoir l’air juste. Même en faussant, il est possible de trouver car la plate-forme propose alors un choix de possibilités à l’intérieur duquel vous trouverez probablement la chanson voulue.

Vous voulez en trouvez une qui n’est pas dans la BD ? Pas de problèmes, fredonnez et enregistrez et participez ainsi à la construction de la BD en wiki. Vous pouvez aussi partager, bloguer avec vos amis à la Facebook, faire un classement de vos préférés et voter pour les meilleures à la Last.FM et aussi acheter la version originale téléchargeable à la iTunes… Comme le disent les responsables de Midomi, les fonctions se résument en : Search, Contribute, Connect, Collect. Midomi connaît un succès immédiat. En plus d’être disponible en anglais et en français, la plate-forme est maintenant offerte en espagnol et en japonais. Cependant, aucune donnée n’est encore disponible sur le nombre de membres, trop nouveau. Un «mashup» de plus dans le merveilleux monde du Web 2.0 !

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

Laissez un commentaire