Parcourir les Tags

Renée Wathelet

Communication interactive Identité numérique LifeLogs Mémoire d'entreprise

LifeLogs et coffre-fort virtuel: même exercice de mémoire…

16 août 2010

Vous vous souvenez certainement que je traite abondamment sur ce blogue des LifeLogs et des portfolios numériques, le premier vrais billet ayant été publié en janvier 2007 et faisait état du projet MyLifebits chez Microsoft. La semaine dernière, j’ai eu la surprise de lire dans Technaute, un article portant sur le site LegacyLocker.com. Ce que propose ce dernier pour 300$ c’est justement  de créer un LifeLog personnel,  de faire un exercice de mémoire… Je parle souvent des LifeLogs dans un contexte de mémoire d’entreprise™ mais cela vaut aussi pour chacun d’entre nous.

Lisez plutôt ces extraits du texte commis par Glenn Chapman de l’agence France-Presse et repris par Technaute:

«Mes enfants ne savent pas encore lire», explique le fondateur du groupe américain LegacyLocker.com, Jeremy Toeman, qui propose de constituer cet héritage numérique. «Un jour, mon blog représentera pour eux une trace identique à celle des vieilles photos de votre grand-père, quand ils voudront connaître mon histoire».

S’il disparaissait, qu’adviendrait-il de ses traces sur Facebook, Twitter, gMail et autres comptes mail? Et comment ses proches y accéderaient-ils sans ses mots de passe?

Pour 30 dollars par mois, ou un paiement unique de 300 dollars, LegacyLocker met à disposition un coffre-fort en ligne pour codes d’accès, logins, et copies de documents, de photos ou de vidéos.

«Aujourd’hui, on reçoit en héritage une boîte à chaussures ou un journal intime; demain ce sera un compte Flickr ou encore un blog», explique le créateur du site.

Les clients peuvent également laisser des messages qui seront envoyés à leurs héritiers à leur disparition.

Le célèbre site de socialisation Facebook a lui aussi décidé de faire une place à ses membres décédés, en offrant la possibilité de réaliser des pages leur étant dédiées.

«Nous avons créé le concept de profils “posthumes” où les gens peuvent conserver et partager les souvenirs des défunts», est-il écrit sur le site.

Le fondateur de LegacyLocker est par ailleurs soucieux de permettre aux internautes de conserver des biens virtuels acquis en ligne, comme des gains sur un site de poker ou encore de la musique téléchargée.

On ne parle pas de LifeLog mais de coffre-fort en ligne mais le principe est le même. Sauf qu’on rajoute de nouveaux éléments dont la gestion de accès post-mortem et du testament numérique.

renée

Des notions qui sont devenues pour moi d’une douloureuse réalité après la mort tragique de notre amie Renée et de sa réapparition virtuelle régulière dans nos vies réelles grâce à sa page Facebook toujours active. Le testament numérique est le sujet dont traite actuellement Adele McAlear dans ses conférences dont celle-ci qu’elle a donnée à webcom le 26 mai dernier.

Adele McAlear – Death and Digital Legacy from webcom Montreal on Vimeo.

Déjà, plusieurs personnes ont fait ce genre de testament dont l’amie Michelle Blanc, D’autres comme Mario Asselin et Samantha Slade créent leur propre LifeLog et le documentent quotidiennement. Et vous ?

Événements Identité numérique

Adieu ma nomade…

18 septembre 2009

Je n’ai vraiment pas le goût d’écrire… Le « motton » est encore trop gros. Les larmes coulent allègrement. Comme je le disais sur Twitter, mon Skype est ouvert sur le néant. Ma nomade n’est plus… Si vous regardez ce billet, regardez aussi plus haut, ma photo c’est Renée qui l’avait prise juste avant une « petite marée haute », notre code verbal pour le traditionnel apéro/vin blanc.

Nous parlions beaucoup de nomadisme ensemble et c’est un peu à cause de ces conversations qu’elle avait décidé de poser sa besace à Isla, persuadée qu’une nomade numérique pourrait couler des jours heureux et prospères dans son coin de paradis avec ses amis et ses chats. Elle me disait il y a quelques jours que ça lui faisait tout drôle d’être là-bas en ce moment au lieu d’être de retour à Montréal. Elle réalisait que le Mexique, c’était pour de bon. Dans son dernier billet, elle a écrit ceci:

«Au fil de mes pensées, j’arrive à la petite crique où chaque matin je prends le temps de prendre le temps. Moment où je tente d’accorder ma respiration au rythme des vagues; moment où je regarde vers le nord, vers Montréal – holà tout le monde, oui je pense à vous tous les matins !»

Combien de fois elle m’a demandé de la rejoindre, je ne compte plus. Je voulais finalement la rejoindre pour le Temps des Fêtes et on faisait déjà des plans de fiesta. De fiesta il n’y  aura pas. De fêtes joyeuses non plus…  Adieu Renée, ma très chère nomade. En souvenir et j’espère que tu ne m’en tiendras pas rigueur, je publie une photo que tu as prise et qui est tellement toi.

Note: Philippe Martin va concevoir et mettre en ligne un blogue qui s’intitulera En direct du ciel. C’est sur ce dernier que je lui rendrai mon hommage formel.

Entreprise 2.0 Événements

Devinez quoi? Je suis en vacances… de blogue

6 juillet 2009

En fait, oui et non… Tellement submergé dans les projets d’intégration Entreprise 2.0 que je n’ai pas le temps même de terminer mon bilan de la conférence du même nom à laquelle j’ai assisté à Boston fin juin.

Pas eu le temps non plus de vous écrire sur la prochaine édition de webcom-Montréal qui s’en vient déjà… Eh oui, dans moins de quatre mois. Et là, je vous promets toute une surprise, en termes de programmation et de conférenciers. Mais pour les deux prochaines semaines, considérez-moi comme en vacances de blogue.

Ne vous fiez surtout pas à la photo. Je ne suis pas à Isla de Mujeres en compagnie de l’amie Renée Wathelet, alias @endirectdesiles. Je suis au bureau et/ou à la maison en train de bosser sur des appels d’offres, des nouvelles stratégies 2.0, sur de nouvelles présentations et bien entendu sur la programmation de webcom. Donc, retour en force le 20 juillet !