Parcourir les Tags

IA

Gestion de données Innovation Intelligence Artificielle

Comme assistante personnelle, l’IA sera-t-elle aussi discrète que notre coiffeur ?

3 septembre 2018

Laissez-moi vous raconter une histoire qui mêle la technologie, l’histoire et la fiction. C’est la faute au Blog du Modérateur d’ailleurs… Dans un billet du 22 août, on titre :« Aloha : l’intelligence artificielle de Facebook qui concurrencera bientôt Alexa, Siri et l’assistant Google» Ce titre n’est pas l’histoire mais juste son déclencheur… En effet, on traite dans ce billet des assistants personnels.  Aloha, Alexa, Siri et compagnie sont identifiés comme faisant partie intégrante de la nouvelle mouvance si populaire à  Montréal qu’est l’intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle a le dos large, les deux lettres étant employées pour un nombre croissant de champs d’application. En fait, ils se multiplient plus vite que les lapins !!! Mais l’IA est-elle une vraie nouvelle tendance ? C’est là que l’histoire commence… Il fut un temps jadis (Pas il y a deux mille ans quand même…), où les assistants personnels étaient un concept qu’Apple promenait en vidéo dans toutes les foires scientifiques ou technologiques à travers le monde. Selon la Petite pomme, c’était le GRAAL du travailleur du futur.

Je me souviens d’une présentation faite  par Apple au CRIQ ou Centre de recherche industrielle du Québec en 1987. J’étais alors conseiller en communication pour une Société d’État et un des premiers à utiliser et parler de micro-informatique en milieu de travail.

Spécial de 5 pages dans le journal d’entreprise en 1984

On avait jugé bon de m’inscrire à cette présentation «futuriste», qui m’avait beaucoup impressionnée. Car le futur dépeint dans la vidéo d’Apple était de l’anticipation basée sur les travaux de recherche en cours alors à Cuppertino. Un peu comme l’a fait Corning dans les dernières années avec leur série de vidéos intitulés «A Day Made of Glass»

Bref, une vidéo où on nous présentait des assistants-personnels-machines capables de remplacer n’importe quelle adjointe administrative et capable de faire bien plus, voire de gérer tous les aspects de notre vie personnelle et professionnelle. On est en 1987 et l’Internet n’existe pas encore commercialement ni le Wi-fi. On assiste donc aux balbutiements d’une disruption majeure mais qui devra attendre avant de bouleverser le monde. De l’IA en gestation avant les lettres, les ami.e.s !

Il aura donc fallu au moins une trentaine d’années pour que la «vision» d’Apple se concrétise, lentement, pas à pas. Car il y a en des précurseurs à l’IA. J’en ai encore un  dans mes tiroirs. Tiens, le voici en photo. Un «Electronic Organizer Sharp ZQ2400 de 64Kb». Peu de puissance de traitement et de mémoire et pas de voix…

Une petite merveille de l’époque avec ses versions ultérieures comme celle présentée ici dans une vidéo de Chris Pirillo. Vous vous souvenez de lui? Je vous en ai parlé lors d’une des conférences LeWeb à Paris…

Re-bref , J’aimerais bien retrouver la vidéo d’Apple sur les agents personnels du futur qui dépeignant à grands traits  ce que seraient les Alexa et Echo, Aloha, GHome et Siri trente ans plus tard. Remarquez que ces agents nous sont aujourd’hui offerts pour consommation personnelle, mais très peu pour utilisation professionnelle que ce soit en télé-travail à la maison ou au bureau mais nous ne sommes pas loin. Déjà, Alexa propose une solution pour le marketing.

Gagez un vieux 2$ que cela ne saurait tarder dans les autres domaines de la vie professionnelle… Une question se pose cependant avec l’arrivée de l’IA comme assistante personnelle. Évidemment la question de la sécurité de nos données personnelles et l’utilisation qui en est faite. Sera-t-elle aussi discrète que notre coiffeur ?

Et devinez quoi ? Je l’ai retrouvée la vidéo d’Apple. Elle date de 1987. Et il faut lire les commentaires. En voici deux  qui reflètent la surprise des utilisateurs à la découverte de cette vidéo:

Merci de m’avoir lu.

 

 

Cloud Computing Entrepôts de données Internet of Things LifeLogs Web 3.0

Les évolutions du Web pour commencer l’année ?

7 janvier 2017

Il semblerait que les blogues vont connaître un regain de popularité. en 2017. Ne voulant pas être en reste j’ai pris comme résolution de m’y remettre moi aussi après un bon six mois d’inactivité. Ce sont Yves Williams et Clément Laberge qui vont être contents! Bref, j’ai été poussé à écrire ce billet à la suite du retweet de @StephaneRicoul ci-dessous:

eb

Lire la suite

Big Data Identité numérique

Qui êtes-vous sur Internet. Data ?

23 octobre 2013

La question peut paraître saugrenue au premier abord mais pensez-y deux fois, question d’identité numérique… Bien sûr, nous ne sommes pas le personnage de Star Trek The Next Generation personnifié par Brent Spiner mais ce n’est pas pour rien qu’on lui a donné ce nom: Data ou donnée… Comme lui, nous sommes de plus en plus des êtres numériques, donc qui  traitent des milliers de données à chaque seconde de notre vie et qui essaient d’en faire un tout cohérent pour gérer notre vie et notre identité numériques. Lire la suite

Identité numérique Réalité virtuelle

Google et la NASA s’intéressent à la «singularité» de Kurzweil !

5 février 2009

Je vous ai déjà parlé de la conférence qu’a donnée Ray Kurzweil en 2007 à TED, qui justement se déroule ces jours-ci, où on parle tellement des «bugs» de Bill Gates… Je vous ai aussi parlé de M. Kurzweil à la suite d’un reportage étonnant réalisé sur lui par le magazine Wired en mars dernier. Eh bien, ce visionnaire un peu sauté sur les bords récidive cette semaine et fait la une du Web et même des médias traditionnels car il s’est entendu avec nul autre que Google et le NASA afin de créer une nouvelle université de la Singularité !!!

La singularité, c’est l’obsession du môssieur… Il s’y prépare sérieusement, ce qui a fait l’objet du reportage dont je vous ai parlé dans Wired. Cette université, qui n’aura d’université que le nom, aura pour but de préparer tous ceux qui le veulent à cette «singularité». Vous avec la définition en hyperlien ICI mais en gros c’est un le moment où la technologie et en particulier l’intelligence artificielle va changer le destin de la race humaine. et cela, ce n’est pas pour dans 100 ans. Dans la vidéo ci-dessous, vous le verrez, il en parle pour 2020. Ça c’est dans une dizaine d’années environ. Dix ans, c’est demain !!!

La conférence de Kurzweil à TED

D’ailleurs, selon lui, nous avons déjà terminé ou presque le travail de «mapping» du cerveau humain… Dans quelques années, nous pourrons intégrer, grâce aux nanotechnologies, des «mini-rooters» dans notre cerveau pour nous faire basculer d’un univers à un autre. Du réel au virtuel… Et viendra le temps où l’humain fusionnera avec la machine, robot ou ordinateur. i.e. Cyborg.

Science-fiction à la Star Trek avec Data et les Borgs ? Kurzweil est convaincu que nous n’en sommes plus très loin. Et en réalité virtuelle, j’ai déjà écrit un billet sur le fait que le «holo-deck» existait déjà. Et en passant, vous avez vu à CNN lors des élections présidentielles US l’apparition d’une journaliste holographique ?

Bref, Google, la Nasa et Kurzweil y croient eux et financeront cette institution qui donnera des cours en : nanotechnologies, biotechnologies et intelligence artificielle… Vous voyez le rapport ? Comme l’a dit Kurzweil à l’AP: “One of the objectives of the university is to really dive in depth into these exponentially growing technologies, to create connections between them, and to apply these ideas to the great challenges [facing humanity].”

La NASA fournira le campus et Google le premier million de $ mais d’autres entreprises vont être sollicitées à 250 000 $ pièce tandis que les élèves devront payer 25 000 $ pour une session de neuf semaines ! Intéressé(e)s ? Vous pouvez vous inscrire à : SingularityU.org