Communication interactive Événements

#Mumbai – Loin du Web 2.0 et pourtant si près… (Première partie)

30 novembre 2008

Si je vous dis : expérience dramatique mais inoubliable, vous allez me croire ??? Le mercredi 26 novembre dernier, je me branche sur mon compte Twitter et ouvre mon agrégateur TweetDeck en fin d’avant-midi, question d’échanger avec les copains et de faire, ce que nous appelons «un peu de conversation autour de la machine à café»… En fait, j’entre dans le monde des micro-conversations avec un peu de remords de délaisser, depuis quelques jours, mon blogue et de ne pas publier à cadence régulière.

Je suis alors loin de me douter de ce qui me pend au bout du clavier…La première alerte, anodine, est venue de l’agence internet @BreakingNewz, que j’avais rajouté récemment dans ceux et celles que je suis (follow) sur Twitter et qui va comme suit :

@BreakingNewz: Attacks were reported at the Taj Hotel, a gas station, and a bomb in a taxi, IBN reported.

Immédiatement, je «retwitte» à ma communauté en ajoutant un commentaire :

RT @BreakingNewz: Attacks were reported at the Taj Hotel, a gas station, and a bomb in a taxi, IBN reported. Ça barde en Inde…

Mais encore à ce moment, je suis loin de me douter que je m’embarque pour une aventure micro-journalistique pour laquelle je ne me suis pas préparé. Une aventure qui va durer plus de 50 heures, à suivre, rapporter, interagir, collaborer en «live» sur le Web et vivre les évènements des attaques terroristes sur Bombay/Mumbai de minute en minute…

Vivre à distance mais aussi me sentir si près, virtuellement, en images et en 140 caractères (longueur maximale des billets sur Twitter), une tragédie qui va laisser derrière elle plus de 200 morts et plus de 300 blessés ainsi qu’une profonde division dans la société Indienne ainsi qu’un fort ressentiment envers le pays voisin et ennemi de toujours : le Pakistan. Un ressentiment qui risque de dégénérer en guerre nucléaire si on ne réussit pas de part et d’autre à calmer le jeu.

Mais cela, c’est une autre affaire…

Bref je ne suis pas encore conscient de ce qui arrive réellement jusqu’à ce que je reçoive un autre message, celui-là de @JasonCalacanis

@JasonCalacanis: Mumbai: TV reporting that terrorists have hit a fifth location–a hospital in addition to a train station.

Remarquez qu’il n’est pas encore 14h00 et que personne dans les médias traditionnels ne parle encore de ce qui se passe, autant à la radio, à la télé ou sur les sites Web car je vérifie à ce moment précis pour voir si c’est un évènement d’impact… Donc encore QUE Twitter dans le coup. C’est à ce moment que, de façon instinctive, je lâche toutes mes autres conversations et me branche sur le flux de nouvelles que je commence à recevoir dans TweetDeck. Je me fais rapidement une colonne particulière et voilà, je suis littéralement happé par le cours de l’actualité internationale.

Je vais presqu’en perdre le sommeil, boire verre d’eau sur verre d’eau (oui, oui) et très peu manger. Je vais vivre les heures suivantes sur l’adrénaline et réaliser sans le savoir au début, une expérience inédite de micro-journalisme… Car c’est ce que j’ai l’impression de vivre. Avec ceux et celles qui font la même chose que moi en Inde, aux USA ou ailleurs, solidairement, nous «scoopons» tous les médias traditionnels de plusieurs heures et continuons à le faire régulièrement durant TOUT le cours de cette tragédie.

Voici d’ailleurs quelques témoignages sur le sujet (J’ai volontairement effacé le nom de mon correspondant mais pas le destinataire):

@CSMagor Agree. I followed the events via @Emergent007 and @BreakingNewzOn . Very consistent w/ TV news, only much quicker and more detailed

Want to have the last info abour #mumbai? Follow @Emergent007 He’s the man.

@emergent007 était tellement un canal de nouvelle hier qu’il a été déplacé de mon groupe “montréal” à celui de “newsfeed” dans tweetdeck 🙁

@isatruc Tu sais que @emergent007 n’est pas juste un canal de nouvelles. Il est les nouvelles ;0)

@emergent007’s tweets were linked to from BBC – other live Mumbai Terror tweeters are mentioned on 007’s feed

In Twitterland: Good source of info from inside Mumbai: @Netra Good source of breaking news regarding Mumbai: @Emergent007

@marie_too If U want the scoop on what’s going down N Mumbai go 2 @Emergent007 ‘s profile page. He’s got it faster than CNN & @BreakingNewz

@Emergent007 Tu fais une meilleure job à couvrir Mumbai que tous les médias Québécois réunis… Merci de nous tenir informé sur ce désastre.

Ces commentaires de support sont alors bienvenus mais ne sont pas mentalement intégrés. Je suis alors concentré sur les évènements et suit aussi bien le flux sur Twitter que maintenant les images en provenance de mes trois sources vidéo Web : les chaines indiennes de nouvelles en continu NDTV et IBN, filiale locale de CNN que j’ai cantonné sur mon écran télé HD. J’ai fermé la radio et ne rouvrirai que trois jours  plus tard… J

Je me fie alors à de vieux instincts, longtemps mis en veille : ceux de journaliste puisque je suis un produit de programme de journalisme de l’Université Laval à Québec et ai travaillé sept ans dans les médias écrits au Progrès du  Saguenay par la suite.

Je me dois de «couvrir» une multitude de points de vue, rester impartial, découvrir des angles de traitement inédits, repérer la désinformation, éviter les pièges des rumeurs et surtout, le faire à une vitesse grand V. Pour cela, les «retwits» et mon agrégateur TweetDeck vont m’être d’une immense utilité…

Je vous reviens avec la suite…

Vous pourriez également aimer

3 Commentaires

  • Répondre Philippe Nadeau 30 novembre 2008 - 19 h 07 min

    J’ai également suivi les événements de Mumbaï via Twitter (votre flux en particulier), avec le net sentiment d’être au coeur de l’événement. Les informations qui s’enchaînaient avaient clairement une longueur d’avance sur tous les autres médias traditionnels, qui après coup n’avaient que les mêmes reportages en boucle à diffuser. En ce qui me concerne, je suis persuadé que le microjournalisme vient de faire un grand pas en avant, un nouveau vecteur d’informations incontournable à l’avenir…

  • Répondre Twitter, de la machine à café au micro-journalisme | N'ayez pas peur !! 24 juin 2011 - 15 h 29 min

    […] de suivre et de commenter les attentats de Bombay durant une cinquantaine d’heure ici et là. D’ailleurs à cet égard Francis Pisani de Transnet reprend une citation d’un […]

  • Laissez un commentaire