Entreprise 2.0

MAJ – Twitter: la vie d’un «power user» n’est pas que parsemée de roses…

14 août 2009

Vous me connaissez… Je parle souvent de Mémoire d’entreprise™ . et de dématérialisation des données dans le nuage Web, soit le Cloud Computing, Eh bien là, je viens de me faire avoir… En effet, j’ai perdu la mémoire…

Subitement, sans crier gare, Twitter a effacé plus de deux ans et 8 000 tweets de mon historique! Volatilisées toutes ces merveilleuses et aussi dramatiques expériences vécues. Celles, entre autres, de Mumbai, de l’Iran et du #nomaintenance deTwitter. Disparus les week-ends DJ et les décomptes Rock&Blues, oubliés tous les scoops sur les médias traditionnels. Bref, en désespoir de cause, j’ai fait appel à l’unique personne sur Twitter qui avait pu résoudre mon premier traumatisme, soit ma disparition de l’engin de recherche et des #hashtags parce que j’avais commis deux tweets semblables et ainsi été mis au ban pour spamming: @delbius Suddenly lost 8 000 tweets… Can you help? Thanks..

Ne reste plus qu’à remettre mon twittersort entre ses mains. En attendant, il me reste au moins la mémoire de mon blogue, en priant qu’elle ne flanche pas aussi. Il y a au moins les billets sur Mumbai ICI et aussi sur l’Iran ICI. La vie d’un «power user» n’est pas que parsemée de roses. Il y a aussi les épines…

MAJ : Et pour ajouter l’insulte à l’injure, Twitter a planté à 12h55 ce midi. Plus de son plus d’images en plein tribut à Woodstock. M… Point positif, ça exerce ma patience…

Vous pourriez également aimer

6 Commentaires

  • Répondre PierreBG 14 août 2009 - 22 h 33 min

    Wow, ca demontre que le cloud est bien comme le hardware, c-a-d failible.

    J’ai utilise lapp Tweetbook et jai pu archiver, dans l’ordre, mes
    premiers tweets. Si jamais ils revienent, sers t’en
    des que possible!

  • Répondre Nicolas Roberge 14 août 2009 - 23 h 40 min

    Je pense utiliser un service quelconque qui archiverait mes tweets sécuritairement. Twitter agit de faire éradique sans compter son manque de fiabilité chronique, il ne faut pas se fier à ce service.

  • Répondre LW 15 août 2009 - 6 h 38 min

    “Power-user” ou non, les tweets ont une durée de vie limitée. Cela dit, on peut les archiver comme ceci : http://bit.ly/WSJq6
    On peut également les intégrer dans ses Outlook, GCalendar ou iCal : http://twistory.net/ 😉

  • Répondre LaurentLC 16 août 2009 - 4 h 59 min

    La même chose m’arrive : twitter n’indique plus “que” 88 updates (et qq) pour mon compte, quand j’en dois être plutôt à 3288… Les updates n’ont pas l’air effacés, puisque je peux remonter mon historique très loin (bcp plus loins que 88…), il semble que seul l’affichage du total s’emmêle les pédales… Le problème n’est pas donc pas lié à la question de l’archivage – on sait de fait que twitter ne “conserve” que dans les 3000 updates.

  • Répondre Fred Brunel 19 août 2009 - 16 h 52 min

    Est-ce juste un probleme d’affichage j’en suis pas sur!

    J’ai essaye avec mon compte (qui a plus de 6000 tweets remontant a debut 2007) et je n’ai pu remonter qu’au 23 septembre 2008. Que ce soit par l’interface web ou par TweetBook.in

    Si c’est bien le cas et que ce n’est pas une limitation temporarie, je trouve ca parfaitement inacceptable.

    Il me semble que ca va de soit pour un service web de ne pas perdre les donnees de ces utilisateur, c’est le coeur du business.

    Twitter est avant tout un outil de logging et je me felicitais de pouvoir remonter jusqu’a commentaires en live du lancement de l’iPhone.

    Si j’ai tout perdu parce que Twitter ne sait pas faire des backups, je vais etre vraiment decu.

  • Répondre Jonathan Bergeron 20 août 2009 - 17 h 37 min

    Il y a quelque semaine , j’ai fait une sauvegarde en local de mes commentaires.

    Bien que plusieurs articles disent que les commentaires Twitter ce n’est que du babillage. Je considèere mes comemntaires comem des notes de mes pensées dans le temps. J’espère un jour les exploiter.

    Nous devrions tous être prudent. Les contenus que nous créons et publions publier on une valeur.

  • Laissez un commentaire