Communication interactive NTIC

Les étudiants pourront suivre leurs cours sur iPods !!!

13 février 2007

Je vous avais dit que j’enseigne depuis janvier comme chargé de cours à l’Université de Montréal ? En fait il s’agit d’un cours sur la pratique de la communication interne mais dans une perspective interactive… Ce faisant, nous avons monté une communauté de pratique sur Viadeo et un des étudiants, Jean-François de son prénom, m’a refilé un texte de la Presse canadienne. Il avait bien lu mes textes sur les iPods et comme étudiant, faisait la fusion entre les deux. De mon côté, j’avais entendu parler du phénomène en écoutant la radio dans ma voiture. Alors voici l’intégrale de la Presse canadienne :

«Écouter son cours dans l’autobus ou visionner les exposés oraux de ses camarades dans le métro, tout ça grâce à son baladeur numérique. Fiction? C’est maintenant possible pour une poignée d’étudiants de l’Université de Montréal. À l’heure où les écoles chassent de leur classes les gadgets technologiques, l’Université entreprend cette session une étude où le baladeur numérique devient partie prenante de cinq cours, dans différentes disciplines.

André H. Caron, directeur du CITE (Centre de recherche interdisciplinaire sur les technologies émergentes), est l’instigateur de cette recherche unique au pays. Lui et quatre autres professeurs ont intégré à leur enseignement du contenu pédagogique audio ou vidéo, que quelque 120 étudiants téléchargent sur leur baladeur numérique qui leur a été prêté (iPod ou un Zen Vision).

Cours complet

Un des cours se donne entièrement en baladodiffusion. Les autres professeurs proposent à leurs étudiants de l’information supplémentaire, selon la méthode qu’ils jugent pertinentes. Les étudiants pourront même être portés à contribution, dit M. Caron, en comparant l’expérience au Web 2.0. “Tout le contenu ne sera pas juste produit par une seule personne.” Pour son cours en italiens, Jacqueline Samperi a ajout des chansons, des vidéos, des clips culturels de la télévision italienne et le CD de conversation qui avant
n’était disponible qu’au laboratoire.

Matériel inédit

La chargée de cours a privilégié du matériel qui n’était pas accessible par Internet et qui permettrait de bonifier le volet oral du cours. Les étudiants pourront même enregistrer leur exposé oral au lieu de le faire en personne, ajoute-t-elle. Mme Samperi a pu constater que les jeunes ne sont pas aussi technos qu’elle le croyait. Plusieurs n’avaient jamais touché à un baladeur numérique. C’est le cas d’Éloïse Osta, étudiante en science politique, qui est finalement tombée sous le charme».

Tags: Tags: .Tags: Tags: Tags:

Powered by Qumana

Vous pourriez également aimer

Aucun commentaire

Laissez un commentaire