Événements Gestion des organisations LeWebParis

#LeWeb13: Place au théâtre et à la controverse !

12 décembre 2013

Dernière journée de conférence à LeWeb Paris. À la lumière des deux premiers jours, j’étais loin mais très loin de m’attendre à de pareilles surprises. Des petits bijoux pour un blogueur… Et je ne commence pas en ordre chronologique. Plutôt par ce qui a le plus brassé la salle et qui brasse encore le monde du Web en ce moment. Place au théâtre:

Acte 1- Le passage d’Arnaud Montebourg, ministre Français du Redressement Productif et surtout ses propos ou prétendus propos ont généré une controverse qui continue en ce moment sur Twitter et ailleurs. Tout d’abord ce qu’il aurait dit est répertorié dans un Storify de commentaires sur Twitter.  En particulier, il aurait affirmé selon François Brichant @lagencedecom que: ” we need to slow the innovation to protect the old businesses”. Et je vous laisse le soin le lire l’ensemble des commentaires mais celui-là en particulier a été retweeté ad nauseam.

Donc, ne reculant pas devant la controverse politique qui bouillonne sur «les Internets», j’ai écouté très attentivement l’ensemble de cette conférence-panel-période de questions et voici les deux seules citations que j’ai relevées qui ressemblent un peu à l’affirmation précédente. Tout d’abord :«Let’s protect those who do not accept changes». En fait, il me semble qu’il parle d’une protection temporaire, une gestion plus lente du changement qu’ailleurs en particulier aux USA. L’autre, la plus proche a été dite sur la polémique soulevée par que l’État obligerait UBER à respecter un délai de 15 minutes avant de prendre un client alors que c’est présentement 5 minutes, tout cela pour apaiser les chauffeurs de taxi parisiens.

Voici littéralement une partie de ses propos: «When startuppers are inventing new products, well sometimes innovation does not destroy. When it destroys old systems, well we have to go slowly». Vous avec dans la phrase les deux mots-clés: innovation et slow. Les deux phrases ont en soi un potentiel à réactions négatives car dans les deux cas, elles sous-entendent qu’il faut faire les choses lentement, ne pas brusquer les habitudes, les acquis sociaux et économiques. D’ailleurs, plusieurs dont Loïc et Jeff Clavier ont relevé ce fait qui donne selon eux une mauvaise image de la France auprès des investisseurs étrangers. En passant, il a aussi été question des taxes mais aussi de la déclaration de l’amie Clara Shih hier qui avait dit pourquoi elle ne viendrait pas installer son entreprise en France. Loïc la cite et Montebourg n’apprécie pas vraiment.

Bref, je vous laisse écouter les jolies passes d’armes avec un ministre qui visiblement en arrache avec l’anglais:

L’acte 2 au prochain billet…

MAJ

L’interprétation de Laurent Dupin sur Twitter:

laurent dupin @ldupin

La slowation ? #lexicolab RT @jnchaintreuil Phrase de @montebourg sur #leweb13 : “When innovation destroys system, we have to go slowly”.

Vous pourriez également aimer

1 commentaire

  • Répondre Dans la même journée, la France souffle le chaud et le froid sur les start-ups | Sébastien Provencher 12 décembre 2013 - 20 h 14 min

    […] les partisans des start-ups croient que ces mesures pénalisent les entrepreneurs. Comme le mentionne Claude Malaison en analyse dans son blogue, « vous avez dans la phrase les deux mots-clés : innovation et slow. […]

  • Laissez un commentaire