blogue perso Identité numérique Influenceurs Réseaux sociaux

Twitter et le ménage de la toilette…

13 mars 2017

Laissez-moi vous raconter une courte histoire ( le Storytelling est tellement tendance). C’est celle du gars qui vit seul dans son appart. du Plateau à  Montréal. Il est encore aux études en communication à l’UQAM en prenant la vie très relax même un peu trop car le mémoire de maîtrise tarde à aboutir. Pour lui rien de grave car il est de famille aisée et peut compter sur le soutien financier parental…

Alexandre (prénom fictif) a pour le moment d’autres priorités: il a une vie sociale très élaborée, beaucoup d’ami(e)s, beaucoup de sorties, beaucoup de partys. Il est partout en ville et on le voit souvent dans les cafés branchés en train de discuter et de refaire le  monde.

Socialement, il est «connu», a un grand cercle d’amis et même plusieurs admiratrices car Alexandre, ce qui ne gâte rien, est beau bonhomme et est donc, en plus, de plaisante compagnie. Et plus il sort, rencontre des gens, discute et donne son opinion, plus sa «notoriété» locale augmente et plus il fait aussi des jaloux.

Alex est négligent

Récemment, un magazine urbain l’a même identifié dans la liste des célibataires «en vue», de ceux qui ont un bel avenir et qui ont de l’influence! Un gars lui a lancé un  verre de bière en pleine figure une semaine après la parution, ce qui a failli dégénérer en bagarre. Sa popularité vient également de sa présence sur les réseaux sociaux. Ses comptes Facebook, Twitter et surtout Instagram sont remplis à la mesure de sa vie sociale et attirent des dizaines de milliers d’amis ou abonnés. Les algorithmes l’aiment bien aussi et le Kloutent dans les haut 70.

La vie parait belle, trépidante, assumée mais ne l’est pas tant que cela car Alex est négligent dans sa vie personnelle comme sur les réseaux sociaux. Sur ces derniers, il est la cible de bien des Trolls qui n’aiment pas sa belle gueule et ses prises de positions, que ce soit sur Twitter ou au bar Chez Roger avant l’enregistrement de l’émission «La soirée est encore jeune».

Depuis qu’il a ouvert ses comptes, Alex n’a guère pris la peine de jeter un coup d’oeil aux profils de ceux et celles qu’il accepte et même ceux et ceux et celles qu’il décide de suivre. Ce qui est important pour lui, c’est d’en avoir beaucoup, le plus possible en fait. Plus tu en as, plus tu es important pas vrai? Bref, Alex est pris avec son importance mais aussi avec ses Trolls et avec une quantité impressionnante de faux comptes, de robots, de spams et d’inconnu(e)s non-désiré(e)s dont plusieurs en petite tenue quand ce n’est pas directement tout nus… Il s’est même risqué une fois à acheter des «followers» sur Twitter pour quelques dizaines de dollars. Des faux bien entendu, fabriqués au Pakistan ou au Bengladesh mais fournis par des entreprises françaises ou USAiennes…

Alex est négligent je vous disais mais pas seulement sur les réseaux sociaux. Son appart est un fouillis total. Il y a de la vaisselle non-lavée qui traine sur le comptoir et il y a surtout sa toilette qui n’a pas été nettoyée depuis un bon mois si ce n’est pas plus. Pas pour rien qu’il évite d’inviter de possibles compagnes. Le resto et chez toi, c’est plus pratique…

Et c’est là que Twitter et toilette se rencontrent

Si vous étiez à sa place, feriez-vous le ménage de la toilette?  Dans mon cas, c’est à tous les jours ou presque. Et vous.? Si vous êtes comme moi alors vous devez faire la mème chose sur vos comptes réseaux sociaux en particulier sur Twitter. Votre toilette est étincelante de propreté? Alors je suppose qu’il en est de même pour votre Twitter. Et cela veut dire d’éliminer plusieurs followers par jour ou par semaine. Ce qui signifie de moins gros chiffres… Et c’est facile de trouver ceux qui se négligent, juste à fouiller un peu dans leurs comptes. Un bel exemple ci-dessous tiré d’un compte d’une politicienne québécoise:

 

L’image se passe presque de commentaires. Le dit François qui fait la promotion de son organe reproducteur, les tètes d’oeuf, etc. Pas très politiquement correct n’est-ce pas? Disons que son ou sa responsable des réseaux sociaux ressemble à Alex. Et dire qu’en plus, il existe des applis comme Statuspeople pour valider la propreté de ces comptes. Facile ! Plus que de passer la toilette au Vim ou au Hertel…

En conclusion une autre question se pose: que préférez-vous? Un compte avec moins de followers mais qui sont tous vrais et actifs ou une grande salle de bain avec une toilette sale, une salle pleine de mousses et de petites bibittes sur le carrelage?

À lire sur le même sujet:

Vous avez un gros Twitter mais combien de «fake followers»?

New Study Says 48 Million Accounts On Twitter Are Bots

 

Vous pourriez également aimer

1 commentaire

  • Répondre Daniel Carriere 13 mars 2017 - 20 h 07 min

    Evidemment, si les followers achetés sont des “Fake followers”, il n’y a pas d’effet multiplicateur. Donc ce n’est pas très rentable !

    Ah! Le narcissisme… le mal de notre époque:)

  • Laissez un commentaire