Communication interactive NTIC

La révolution iPad ? Je n’en peux plus…

11 avril 2010

Je n’en peux plus… d’entendre parler du iPad et surtout de la supposée révolution que cette tablette est supposée déclencher sur la planète de 1,7 milliard d’internautes. Premièrement, les ventes sont décevantes. Les analystes s’attendaient à des ventes de 750 000 exemplaires à son lancement, incluant les pré-commandes, alors que le nombre d’unités vendues a atteint les 300 000.

Et qui achète le nouveau gadget  de Steve Jobs? Les geeks et propriétaires d’autres outils fermés d’Apple (voir photo ci-haut). Pourtant, quand a filtré la nouvelle de sa création, on parlait de nouveau marché, d’atteindre ceux et celles qui n’ont pas de «laptop» MacBook ou de iPhone ou iPodTouch bref, les plus vieux, les cinquantenaires et soixantenaires du babyboom. Est-ce la cas? Non.

À quoi sert donc le iPad quand on a déjà un ordinateur portable, surtout un Netbook et un Web-téléphone, genre Nexus One ? Pour le livre ??? Voyons donc, le Kindle est meilleur à cette tâche… En fait, il n’y a pas de besoin pour le iPad. Donc Apple essaie d’en créer un. En ce sens, je souscris entièrement aux propos de Jeff Jarvis. (En passant, il est actionnaire d’Apple)

Vous pourriez également aimer

4 Commentaires

  • Répondre Pierre-Armand Lalonde 11 avril 2010 - 16 h 18 min

    Bonjour,
    Je pense pas réussir à vous faire changer d’idée mais je vous invite tout de même à lire mon billet “iPad – L’ordinateur sociable” sur le sujet. Il est ici:
    http://palalonde.com/ordinateur_sociable/

  • Répondre Philippe Martin 12 avril 2010 - 7 h 35 min

    PTI voici le compteur des ventes http://labs.chitika.com/ipad/
    Je t’invite aussi à lire le billet très instructif de Benoit Raphael
    http://benoit-raphael.blogspot.com/2010/04/ipad-premieres-impressions-dun-early.html

  • Répondre Marc Poulin 22 avril 2010 - 10 h 36 min

    Claude, je partage ton scepticisme quant aux besoins rencontrés par le iPad. Je veux dire ici des besoins autres que d’avoir l’air d’avant-garde (trop cool pour les jeunes).

    Ce qui m’agace le plus dans ce produit, c’est son format. On ne peut le garder dans ses mains tout le temps et il faut bien le laisser quelque part. J’aurais peur de l’oublier ou de me le faire piquer. Il y a aussi la grande fermeture d’Apple face aux fournisseurs externes (matériel ou logiciel).

    C’est un bien beau produit et la version 2 sera encore bien meilleure. Mais je ne suis pas encore capable de me justifier son achat.

  • Répondre Ramenos 6 mai 2010 - 22 h 02 min

    Acheter pour acheter ne sert à rien. Malgré tout le bruit qui s’est fait autour de l’outil, son intérêt est pour le moment assez limité. A la limite, si l’on souhaite avoir un outil pour lire lisiblement les news, les journaux et les romans, pourquoi pas car l’écran est bien plus grand qu’un Iphone…

  • Laissez un commentaire